AfrikInterview: Madame Fatou.B. Fall

S.M.B
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 
Connaissez-vous les corbeilles "Ndogou"? Fatou Fall nous a permis de découvrir ces corbeilles à travers son art. Dans l'interview qu'elle nous a accordée, Fatou Fall nous parle de sa passion pour l'art décoratif tout en présentant la particularité de ses corbeilles "Ndogou". Encouragez avec nous Fatou Fall et son approche de l'art.




  • Qui est  Fatou Banel Fall?

Une passionnée d’art, de culture et d’histoire qui  souhaite profiter de sa retraite pour faire exploser ses talents cachés, dans la  sérénité , le calme et la joie de vivre. J’ai rempli dignement mes obligations familiales en secondant mon mari dans l’éducation et l’accompagnement des enfants jusqu’à la fin de leurs études.  J’ai eu aussi une vie professionnelle assez contraignante mais ô combien enrichissante comme cadre à la Citibank. D’ailleurs, je me fais un plaisir  de partager cette riche expérience professionnelle avec tous ceux qui en ont besoin.

 

  • Vous êtes une adepte de l’art décoratif. D’où vous vient cette passion ?

On  retrouve en moi la plupart des traits de caractère du bélier qui est le signe astrologique du printemps, de l’éclosion à la vie, de la nature,  du renouveau, des passions mais aussi à  l’environnement familial dans lequel j’ai évolué où tout n’était que beauté,  raffinement, originalité et créativité artistique.

 

  • Peut-on savoir qu’est-ce qu’une corbeille « Ndogou » ?

C’est une corbeille composée des denrées et rafraîchissements les mieux appréciés pour rompre le  jeûne.

 

  • A quelles occasions offre-t-on les corbeilles « Ndogou »?

On les offre pendant le Ramadan. En effet, durant ce  mois béni de dévotion, d’abstinence et de  pénitence mais aussi de partage, il existe un moment privilégié et solennel très apprécié des croyants : c’est l’instant de la rupture du jeûne. Ce type de corbeille   est aussi offert dans d'autres occasions que celle du "Ndogou" (fêtes de fin d'année, anniversaires, mariages etc.).

 

  • Quelles sont les particularités de vos corbeilles ?

Ce sont des corbeilles originales et de qualité : des calebasses et des paniers tressés localement par nos vanniers et décorés avec art. J’ai fait le choix de travailler avec nos artisans car je suis pour la valorisation de nos  ressources humaines locales. En effet pour moi « La Qualité, La Rigueur, L’Innovation, La Créativité » sont à la base de tout développement.

 

  • Connaissent-elles un succès ? 

Oui elles sont très appréciées car elles sont conçues pour le plaisir des yeux et des papilles.

  

  • Peut-on avoir une idée de vos tarifs ? 

Nos prix 2009 varient de 17.500 à 35.000 Fcfa minimum. Des compositions personnalisées, VIP, sont aussi proposées et font l’objet d’une cotation à la demande.

 

  • Pour des personnes qui souhaiteraient se procurer vos corbeilles « Ndogou »,  à  quelle adresse peuvent-elles vous joindre ? 

Sicap Liberté 2, villa 1577.  Tél.  33 824 94 17 – Cell. 77 644 41 49  / 77 550 48 17

 

  • Comment jugez-vous l’art décoratif au Sénégal ? 

Le Sénégal regorge d’artistes et d’artisans talentueux qui ont besoin d’un encadrement professionnel adéquat (renforcement des capacités pour élargir les débouchés) et d’un système de crédit adapté pour les aider à vivre de leur art, le faire connaître et le rendre accessible à leurs compatriotes.  J’ai noté un boom plutôt dans les secteurs comme le tissage,  le stylisme, la cordonnerie au grand bonheur des Sénégalais.  En revanche, l’art décoratif  au Sénégal reste encore l’affaire d’un cercle restreint de connaisseurs. Je pense qu’il serait temps de le vulgariser non seulement à travers des expositions délocalisées mais en invitant les Sénégalais à en faire un élément essentiel de leur décoration intérieure : je pense aux meubles design, aux accessoires, impressions africaines sur le linge de maison, à tout ce qui a trait au style purement africain ou à une ambiance contrastée (style européen/africain) pour faire ressortir les reflets chauds  de notre continent.    

    

  • Pour finir, un message à faire passer ?

 Participons activement au rayonnement de notre culture et à l’émergence de notre pays et de l’Afrique.


Rétrolien(0)
Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire

Vous devez être enregistré pour écrire un commentaire.

busy